Moi je dis, le changement, c’est bien du souci. Tenez par exemple, avec le changement de machine d’appoint que j’ai fait, j’ai bien failli me trouver dans l’incapacité de livrer mon « réel » du jour.

Et la bataille pour avoir un système vraiment opérationnel sur l’engin n’est pas encore gagnée, je tapote, pour ainsi dire, en sursis ! À demain, j’espère-je…