J’avoue, je ne m’en serais pas douté. Au milieu des nombreux sujets de mécontentements légitimes qui surgissent ici et là, je ne l’avais pas vu venir… Mais il y a des gens, visiblement, pour s’indigner qu’on leur impose une journée de plus en février ! Car enfin, 28 jours, c’est bien assez. La lune, d’ailleurs, l’a, de longue date, compris. Et alors qu’il faut subir onze mois mal taillés, le seul qui est correct, qui a l’honnêteté de son cycle, voilà qu’on nous le rallonge. Non à la tyrannie des rythmes solaires, pour une année de mois plus courts (sans baisse de salaire) !

C’est du moins la seule explication à ma disposition pour le conflit social qui, ce jour d’hui, m’a empêché de prendre mon train-train habituel[1].

Note

[1] en tout cas, le site en transe îlien n’a donné aucune précision à ce sujet